Balance commerciale: le Canada repasse dans le rouge en mars

Après avoir connu un excédent commercial de 1,4 milliard de dollars canadiens en février et 1,2 milliard en janvier, le Canada a enregistré un déficit commercial de 1,1 milliard de dollars (742 millions d'euros) en mars.

 

La balance commerciale du Canada est repassée dans le rouge en mars après deux excédents mensuels consécutifs, en raison d'une hausse généralisée des importations, a annoncé mardi l'institut national de la statistique. Après avoir connu un excédent commercial de 1,4 milliard de dollars canadiens en février et 1,2 milliard en janvier, le Canada a enregistré un déficit commercial de 1,1 milliard de dollars (742 millions d'euros) en mars.

Ce chiffre est aux antipodes des prévisions des analystes, qui tablaient sur un excédent de 1,3 milliard de dollars canadiens. Ce mauvais résultat s'explique par une hausse généralisée des importations (+5,5%), à 51,8 milliards de dollars, soit leur plus haut niveau depuis deux ans.

Les importations de véhicules ou de pièces automobiles ont également progressé de 4,6% après avoir chuté le mois précédent. Cette diminution faisait suite à une baisse d'activité dans plusieurs usines d'assemblage en Amérique du Nord en raison de la pénurie mondiale de puces à semi-conducteur, souligne Statistique Canada. Les exportations, en revanche, ont très peu progressé (+0,3%) en mars, et ont même diminué de 0,3% en volumes.

Baisse de l'excédent commercial avec les Etats-Unis

Les ventes de minerais et de véhicules ont augmenté mais elles ont été en partie contrebalancées notamment par la chute des exportations d'avions (-49,8%) ou de gaz naturel (-46,7%). Les exportations de gaz naturel «avaient plus que doublé en février en raison d'une hausse soudaine des prix causée par des conditions météorologiques extrêmes et des pannes d'électricité dans le sud des États-Unis», souligne toutefois Statistique Canada.

L'excédent commercial avec les Etats-Unis, premier partenaire du Canada, s'est quant à lui rétréci de 7,4 milliards de dollars en février à 4,3 milliards en mars, «après avoir enregistré les deux surplus les plus élevés depuis 2008 en janvier et en février», note l'institut.

Le déficit commercial avec le reste du monde s'est pour sa part légèrement contracté. Les exportations hors Etats-Unis ont progressé de plus de 12% en mars, notamment vers Hong Kong (or raffiné), les Pays-Bas (pétrole brut) et la Corée du Sud (minerais et or raffiné).


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.