Démarrage de l’Etude nationale sur les enfants hors du système éducatif au Sénégal

Dans le cadre de la coopération entre le Gouvernement du Sénégal et le Gouvernement Américain, une étude nationale sur les enfants et jeunes hors du système éducatif est commanditée par le Ministère de l'Education nationale dans les 14 régions du Sénégal.

Cette étude sera menée de septembre à décembre 2016, et permettra de faire un diagnostic exhaustif du phénomène de la déscolarisation afin d’y apporter des solutions en adéquation avec la politique du Sénégal en matière d’éducation et de formation.
En effet, malgré des efforts appréciables accomplis par le Gouvernement du Sénégal en matière d’amélioration de la qualité, il est à noter qu’il y a une partie importante des enfants et des jeunes hors de l’école.
Cette étude, financée par l'USAID aura donc pour principal objectif de combler le manque de données sur les enfants déscolarisés et non scolarisés au Sénégal. Elle permettra de mieux comprendre les difficultés liées au développement des compétences professionnelles chez les jeunes, ainsi que les opportunités et défis auxquels ils font face. 
"Afin d’offrir à chaque Sénégalaise et à chaque Sénégalais une opportunité d’apprentissage conforme à ses attentes et ses spécificités de tous ordres, ceci dans le respect des fondamentaux de la République, il importe de bien maîtriser la demande tant au point de vue quantitatif qu’au point de vue de la nature de cette demande. Cela suppose que l’on interroge davantage le phénomène de ceux qui jusque-là ne fréquentent pas l’école ou la quittent avant la durée de la scolarisation obligatoire", a soutenu le Ministre de l'éducation nationale M. Serigne Mbaye Thiam lors de cette rencontre.
L'autorité de poursuivre qu'en termes quantitatifs, les données du recensement général de la population, de l’habitat, de l’agriculture et de l’élevage donnent des informations assez précises, même si elle reconnait que "la compréhension des raisons des enfants hors de l’école demeure un défi".
Pour M. Thiam, "c’est en cela que l’initiative de l’USAID d’aller en profondeur vers la connaissance du phénomène est salutaire. En effet, les résultats de l’étude devront nous permettre de savoir qui sont ces enfants et jeunes hors de l’école, les raisons pour lesquelles ils sont encore exclus ou auto-exclus, mais également les stratégies les meilleures pour leur donner des chances de bénéficier d’une offre éducative pertinente."
Avec ses interventions multiformes dans le secteur de l’Education, le Gouvernement et le peuple américain, par le biais de l’USAID se sont déjà distingués dans la première phase du PAQUET dans l’appui à l’amélioration de la qualité des apprentissages. 
Dans une approche intersectorielle, Serigne Mbaye Thiam a tenu à solliciter ses collègues des autres départements en charge de la question de l’éducation, de la formation et de l’enfance à se joindre à ce mouvement d’ensemble afin que les réponses soient mieux synchronisées.
"Je voudrais dire tout l’espoir que le secteur de l’Education fonde sur les données de cette étude pour alimenter la mise à jour du PAQUET en cours. Elles devraient nous permettre de mieux maîtriser la demande d’éducation dans nos 5 régions qui demandent des stratégies particulières pour régler les problèmes d’accès qui s’y posent, mais également pour mettre en place des offres spécifiques pour combattre les dernières résistances au système classique d’éducation dans les autres régions", a annoncé M. Thiam, avant de déclarer ouverts les travaux du premier comité de pilotage de l’étude nationale sur les enfants et les jeunes hors du système éducatif.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.