Gambie: Adama Barrow, un président très attendu

L'ex-président gambien Yahya Jammeh a quitté son pays samedi 21 janvier au soir pour s'exiler en Guinée équatoriale, après avoir cédé le pouvoir à Adama Barrow, qui se trouve toujours au Sénégal. Avant le retour de ce dernier en Gambie où plusieurs défis l'attendent, la Cédéao préfère « sécuriser le pays ».

Côte d'Ivoire: le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a démissionné

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté lundi 9 janvier la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de son gouvernement, près d'un mois après la tenue des législatives remportées par la coalition au pouvoir. Kablan Duncan pourrait devenir le prochain Premier vice-président de la Troisième République ivoirienne. On attend également la nomination d'un nouveau président de l'Assemblée nationale. En toile de fond de cette semaine très institutionnelle, la gestion du mouvement d'humeur des militaires, la semaine dernière.

Alpha Condé : “Jammeh est mon ami, il faut le rassurer”

En visite d’Etat en Turquie, Alpha Condé a réitéré son amitié à Yahya Jammeh et s’oppose à toute guerre menée contre lui. S'exprimant à la télévision turque, le chef de l’Etat guinéen, repris par mediaguinee, dit comprendre le comportement du président sortant gambien.

Gambie : La Cedeao n'écarte pas une solution militaire

La Cedeao joue sur deux tableaux en vue d’une sortie de crise en Gambie. Si l’organisation régionale privilégie la diplomatie, elle déclare, selon Rfi, qu’une intervention militaire est « envisageable en dernier ressort ».

APR de France : Un appel pressant au sens élevé des responsabilités

A un mois d’une visite historique de SEM le Président de la République Macky SALL en France, nous sommes au regret de constater avec beaucoup d’amertume une passe d’armes inopportune par presse interposée entre des responsables de notre parti en France que rien ne saurait justifier.

Égypte : Mohamed Morsi écope de 20 ans de prison, premier verdict définitif

La Cour de cassation égyptienne a confirmé samedi une peine de 20 ans de prison prononcée à l'encontre de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, premier verdict définitif pour l'ex-chef de l'Etat condamné dans plusieurs procès.

Rencontre Alpha-Cellou : la paix des braves, la guerre des nerfs

Avant que Dieu ne vole au secours de la Guinée, le temps n’adoucisse les mœurs politiques et la guerre d’usure entre les protagonistes de la crise guinéenne ne montre ses limites, tout le monde a déploré que la course au pouvoir dans un corps à corps politique violent ne rende la vie en commun impossible et la partition du pays irréversible. Le Professeur Alpha Condé à qui on a voulu faire croire que l’UFDG est une menace contre son régime et Cellou ‘’l’ennemi’’ à abattre a dû se faire violence pour sceller des alliances parfois contre-natures afin de se préserver personnellement et assurer ses arrières-politiques.

Le Mdis déplace le débat sur le petrole et le gaz

Le Comité d’Initiative (C.I) du Mouvement Démocratique pour le Développement Intégral du Sénégal (MDIS LIGGEY SENEGAL) s’est réuni sous la direction de son Président M. Samba NDIAYE, Maire de Ndoffane, le jeudi 29 Septembre 2016 afin de valider le programme d’activités des cadres du Mouvement et d’analyser la situation politique, économique et sociale du pays.

GUINEE BISSAU La CEDEAO propose une sortie de crise en six points

Les acteurs de la crise politique qui secoue la guinée-bissau depuis plus d'un an ont accepté une proposition de sortie de crise en six points soumise par des dirigeants ouest-africains en visite de médiation à bissau. La délégation de la Communauté économique des etats de l'afrique de l'Ouest (Cédeao) comprenait le président guinéen alpha Condé, mandaté par cette organisation comme médiateur dans la crise, et son homologue sierra-léonais ernest bai Koroma. Cette mission fait suite à celle des ministres qui a balisé le terrain et ôté un certain nombre d’obstacles. Les deux Chefs d’etat se sont entretenus de maniere séparée avec les partis politiques avant de finir par un entretien à huis-clos avec le président bissau-guinéen José mario Vaz.

Les événements du 28 septembre 2009 au centre de l’audience avec une envoyée spéciale de l’ONU

Le Président de la république, le Profes- seur alpha Condé, a reçu en audience ce mardi, 19 avril 2016 au Palais sékhoutou- réya, mme Djénab Hawa bangoura, en- voyée spéciale du secrétaire général des nations unies, en même temps la chargée des violences à caractères sexuelles, de droits et justice.

Les chantiers du Premier ministre Baciro Dja

Aussitôt nommé, le nouveau Premier ministre dégage quatre axes prioritaires : la fourniture correcte de l’eau et de l’électricité dans la capitale et l’extension du réseau dans les villes de l’intérieur, Circonscrire l’inflation et la flambée des prix des denrées de premières nécessités, garantir la fourniture correcte du marché local en poissons et enfin bien gérer la campagne de commercialisation des noix de cajou, le principal produit d’exportation du pays. Cette année, la barre est fixée à deux cents mille tonnes, et l’etat espère empocher environ 120 milliards de cfa, un peu plus que le budget national. Des mesures urgentes ont été prises pour tirer une plus-value de ces potentialités.

Erythrée: il y a 15 ans, le pays sombrait dans la dictature

Le 18 septembre est un jour particulier pour les Erythréens. Pour beaucoup d'entre eux, cette date marque l'anniversaire des purges politiques qui ont eu lieu dans leur pays le 18 septembre 2001, quand le monde entier regardait ailleurs, une semaine après les attentats du 11-Septembre.

Elections au Gabon: communiqué de l’association des juristes africains

Depuis l’annonce de la victoire d’Ali BONGO sur son concurrent Jean PING, le Gabon vit des moments de crise politique considérables mettant toute la communauté gabonaise et internationale en alerte.

Le Président Condé Face à la Presse « Ce qui m’intéresse c’est de faire avancer la Guinée »

De retour de Kigali où il a pris part au 26ème forum économique mondial sur l’Afrique et après une escale à Banjul où il s’est impliqué dans le différend sénégalo-gambien, Son Ex- cellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé était le 15 mai dernier, face à la presse nationale et internationale pour échanger sur quelques sujets d’actualité. C’était dans les locaux du palais Sékoutouréya en présence de son Haut Re- présentant, Sidya Touré, des membres du cabinet de la présidence et de quelques mem- bres du gouvernement.

DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE « Placer la Guinée sur la rampe de l’émergence »

Vous le savez, le 26 décembre 2015, le Chef de l’Etat, S.E. le Professeur Alpha Condé, m’a fait l’honneur de me nommer aux hautes fonctions de Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en me chargeant conformé- ment à la Constitution de diriger, de contrôler, de coordonner et d’impulser l’action du Gou-vernement. C’est donc en ma qualité de Chef du Gouvernement, investi de la confiance du Président de la République, que je viens décli- ner devant la Représentation Nationale les grandes lignes de la Politique du Gouverne- ment.

Macky Sall à l'opposition : « Regardez-vous dans un miroir avant de parler»

Macky Sall semble très affecté par les critiques formulées par l'opposition à son encontre. Il a tenu à répondre à ses détracteurs, en les invitant à se mirer avant de le critiquer.

Macky Sall : «Si j’érigeais Keur Massar en département…»

Le vœu de certains habitants et responsables de la localité de Keur Massar ne sera pas exaucé par le chef de l’État. Du moins pas dans l’immédiat. Et c’est le chef de l’exécutif lui-même qui en a donné les raisons, hier en marge du conseil des ministres décentralisé dans la banlieue de Dakar.

SENEGAL : Retrait des enfants de la rue : Les cadres du Mdis pour un élargissement de la mesure

La Structure des cadres dénommé MDIS Cadres du Mouvement Démocratique pour le Développement Intégral du Sénégal (MDIS LIGGEY SENEGAL) que dirige Samba NDIAYE, Maire de Ndoffane félicite et encourage le Président de la République Macky SALL pour sa décision responsable de retirer les enfants de la rue. En effet, cette frange sociale fragile et dépendante qui constitue l’avenir du pays mérite de la part de l’Etat plus d’égard et d’encadrement.