Cote d'ivoire: Accord de Siège pour l'ong Mozdahir et Shelter-Afrique

SHELTER-AFRIQUE et l’Institut MOZDAHIR International s’établissent en Côte d’Ivoire : l’Accord a été signé par le Ministre des Affaires Etrangères Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E. Abdallah Toikeusse MABRI, a procédé ce jeudi 10 novembre 2016 à la signature de deux Accords par lesquels, désormais SHELTER-AFRIQUE et l’Institut MOZDAHIR International peuvent s’installer et travailler en Côte d’Ivoire en bénéficiant de certains avantages.

SHELTER-AFRIQUE et  l’Institut MOZDAHIR International s’établissent en Côte d’Ivoire : l’Accord a été signé par le Ministre des Affaires Etrangères

Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E. Abdallah Toikeusse MABRI, a procédé ce jeudi 10 novembre 2016 à la signature de deux Accords par lesquels, désormais  SHELTER-AFRIQUE et l’Institut MOZDAHIR International peuvent s’installer et travailler en Côte d’Ivoire en bénéficiant de certains avantages.

Le Premier Accord a été signé avec SHELTER-AFRIQUE, une Organisation Internationale spécialisée dans la construction de logements économiques en Afrique. Au nom des 43 pays membres de cette Organisation panafricaine,  M. James MUGERWA, Directeur Général de SHELTER-AFRIQUE, a exprimé sa gratitude au Gouvernement ivoirien  pour l’hospitalité.

Le second Accord concerne une ONG qui intervient dans le domaine de l’éducation et de la formation ainsi que dans la finance islamique. Pour son Président M. Cherif Mohamed Aly AÏDARA, « cette signature consacre de manière solennelle, le soutien sans cesse renouvelé du Gouvernement ivoirien à notre endroit afin d’accompagner notre participation à l’effort de développement humain durable en Côte d’Ivoire ».

Le Ministre MABRI s’est, pour sa part, félicité de l’initiative de ces ONG qui appuient les actions du Gouvernement dans la lutte contre la pauvreté et l’ignorance. S.E. Abdallah Albert Toikeusse MABRI a, par ailleurs, exprimé sa totale disponibilité à soutenir l’Institut MOZDAHIR International en vue d´apporter un mieux-être aux populations ivoiriennes, dans un monde de solidarité raffermie et de fraternité.


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.