Côte d'Ivoire: le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a démissionné

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté lundi 9 janvier la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de son gouvernement, près d'un mois après la tenue des législatives remportées par la coalition au pouvoir. Kablan Duncan pourrait devenir le prochain Premier vice-président de la Troisième République ivoirienne. On attend également la nomination d'un nouveau président de l'Assemblée nationale. En toile de fond de cette semaine très institutionnelle, la gestion du mouvement d'humeur des militaires, la semaine dernière.

Article actualisé régulièrement,

L'année 2017 démarre en fanfare en Côte d'Ivoire. Après une mutinerie samedi, un début de règlement de ce début d'insurrection militaire dimanche, c’est donc à la démission du gouvernement que l'on a assisté ce lundi matin.

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan est arrivé comme à son habitude, ponctuel, à 11 h précises au palais présidentiel. Il a été reçu quelques minutes plus tard par Alassane Ouattara.

Et celui qui a dirigé l’équipe gouvernementale pendant quatre ans a rendu sa démission, comme il est d’usage notamment après des élections législatives où lui et dix-sept membres de son gouvernement ont obtenu des mandats de députés.

C’est donc le député de Grand-Bassam qui a remercié le président Ouattara pour la confiance que ce dernier lui avait accordée pendant quatre ans. « A présent, je vous invite à nous retrouver à l’Assemblée nationale cet après-midi », a-t-il déclaré sur le perron du palais présidentiel.

Qui pour la vice-présidence ?

En effet, cette semaine marathon se poursuit dès ce lundi à 14h30, heure locale, à l’Assemblée nationale. Lors de cette nouvelle législature, les députés vont procéder à l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale.

Deux candidats sont en lice : le président sortant Guillaume Soro et Evariste Méambly, autre élu député de la majorité. Il serait assez surprenant à vrai dire que Guillaume Soro ne soit pas reconduit à son poste.

Après, il s’agira pour le président Alassane Ouattara de nommer un nouveau Premier ministre, qui constituera son gouvernement et surtout un vice-président, le premier de l’histoire ivoirienne et de cette Troisième République.

Pour ce poste, un nom revient avec insistance : celui du Premier ministre démissionnaire Daniel Kablan Duncan. La prudence reste toutefois de mise, car en Côte d’Ivoire, depuis vendredi dernier, le pays est plein de rebondissements.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accepté lundi 9 janvier la démission du Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de son gouvernement, près d'un mois après la tenue des législatives remportées par la coalition au pouvoir. Kablan Duncan pourrait devenir le prochain Premier vice-président de la Troisième République ivoirienne. On attend également la nomination d'un nouveau président de l'Assemblée nationale. En toile de fond de cette semaine très institutionnelle, la gestion du mouvement d'humeur des militaires, la semaine dernière.

Article actualisé régulièrement,

L'année 2017 démarre en fanfare en Côte d'Ivoire. Après une mutinerie samedi, un début de règlement de ce début d'insurrection militaire dimanche, c’est donc à la démission du gouvernement que l'on a assisté ce lundi matin.

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan est arrivé comme à son habitude, ponctuel, à 11 h précises au palais présidentiel. Il a été reçu quelques minutes plus tard par Alassane Ouattara.

Et celui qui a dirigé l’équipe gouvernementale pendant quatre ans a rendu sa démission, comme il est d’usage notamment après des élections législatives où lui et dix-sept membres de son gouvernement ont obtenu des mandats de députés.

C’est donc le député de Grand-Bassam qui a remercié le président Ouattara pour la confiance que ce dernier lui avait accordée pendant quatre ans. « A présent, je vous invite à nous retrouver à l’Assemblée nationale cet après-midi », a-t-il déclaré sur le perron du palais présidentiel.

Qui pour la vice-présidence ?

En effet, cette semaine marathon se poursuit dès ce lundi à 14h30, heure locale, à l’Assemblée nationale. Lors de cette nouvelle législature, les députés vont procéder à l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale.

Deux candidats sont en lice : le président sortant Guillaume Soro et Evariste Méambly, autre élu député de la majorité. Il serait assez surprenant à vrai dire que Guillaume Soro ne soit pas reconduit à son poste.

Après, il s’agira pour le président Alassane Ouattara de nommer un nouveau Premier ministre, qui constituera son gouvernement et surtout un vice-président, le premier de l’histoire ivoirienne et de cette Troisième République.

Pour ce poste, un nom revient avec insistance : celui du Premier ministre démissionnaire Daniel Kablan Duncan. La prudence reste toutefois de mise, car en Côte d’Ivoire, depuis vendredi dernier, le pays est plein de rebondissements.

 


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.